La formation « Building a Better Response »

La formation « Building a Better Response » [Pour soutenir de meilleures interventions] sur l’architecture humanitaire internationale pour les ONG:

Publication des dates des ateliers de formation

C’est dans le cadre du projet Building a Better Response (BBR) qu’ont été mis en place une série d’ateliers de formation intégrés. Ceux-ci visent à consolider la capacité des ONG à utiliser l’architecture humanitaire internationale. Ces ateliers à l’intention du personnel des ONG, répartis sur trois jours, miseront sur les cours en ligne (www.BuildingABetterResponse.org) pour améliorer la compréhension du système de coordination international et ainsi aider les participants à déterminer les actions qu’ils peuvent mettre en oeuvre en s’engageant directement par l’intermédiaire du système.

La formation canadienne se tiendra à Toronto en mai 2015.

Tous les ateliers se tiendront en anglais.

Si vous souhaitez participer à l’un de ces ateliers, veuillez envoyer une demande d’information à bbr@internationalmedicalcorps.org.

La date limite pour l’inscription à la formation de Toronto (Canada) est l’avril 2015.

Pour de plus amples renseignements sur le projet BBR, visitez la page www.internationalmedicalcorps.org/bbr.

Pour accéder à la formation en ligne, veuillez vous inscrire ici : www.BuildingABetterResponse.org 

Pour visionner une vidéo d’une minute sur l’apprentissage en ligne, cliquez ici : http://youtu.be/RR5ykMyoAJw

Le projet « Building a Better Response: Strengthening Non-Governmental Organization (NGO) Capacity and Engagement in the International Humanitarian Architecture » a pour objectif de renforcer la capacité du personnel des ONG nationales et internationales ainsi que des autres acteurs humanitaires à utiliser l’architecture et les systèmes humanitaires de telle sorte qu’ils puissent ensemble améliorer la coordination et l’intervention auprès des populations affectées. Le projet BBR est financé par l’USAID’s Office of U.S. Foreign Disaster Assistance et est mis en oeuvre par un consortium composé d’International Medical Corps, Concern Worldwide et Harvard Humanitarian Initiative.