Les membres du Réseau d’intervention humanitaire face à l’épidémie d’Ebola

La pire épidémie de fièvre hémorragique Ebola (FHE) de l’histoire continue de faire des ravages dans les communautés de l’Afrique de l’Ouest. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, il y a plus de 22 000 cas confirmés; des cas probables et suspects de FHE ont été répertoriés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Près de 8800 décès sont survenus à ce jour (janvier 2015). Le Sénégal et le Nigeria, deux pays ayant déjà été touchés, sont épargnés par le virus depuis le 23 octobre 2014.

La propagation rapide du virus Ebola en Afrique de l’Ouest a été exacerbée par la faiblesse des systèmes de santé ainsi que des habitudes d’hygiène et d’assainissement inadéquates. La transmission étendue a été dévastatrice pour les familles et les communautés, compromettant les services de santé et municipaux essentiels, affaiblissant l’économie et isolant des populations. L’épidémie a eu un impact majeur sur la stabilité socioéconomique de la région. De fait, on s’attend à ce que les moyens de subsistance diminuent et que la sécurité alimentaire demeure fragile dans les trois pays touchés.

Les membres du Réseau d’intervention humanitaire du Canada interviennent en Afrique de l’Ouest avec le soutien du gouvernement du Canada.

French
response